Haut-potentiel, surdoué, enfant intellectuellement précoce, hyperefficient,voilà autant de manières, plus ou moins maladroites de qualifier ces enfants qui ont un mode de fonctionnement différent.
Ces appellations ont l’inconvénient de sous-entendre que ces enfants ont quelque chose de « plus », or la plupart de ces enfants se distinguent par une estime d’eux-mêmes plutôt basse et ne se reconnaissent donc pas dans ces qualificatifs quelque peu vantards.
La notion de « potentiel » est elle aussi gênante car elle sous entend que l’enfant à toutes les cartes en main pour réussir. S’il n’y arrive pas, l’impression de gâcher ce magnifique potentiel viendra nourrir sa culpabilité. Cela ne fait que rajouter de la pression et du stress supplémentaires pour des enfants qui naturellement sont déjà très exigeants envers eux-mêmes.

Comment trouver le mot qui résumerait cette complexité sans faire de réduction, sans coller d’étiquettes,…Le défi est de taille. Jusqu’ici, celle qui a su le mieux le relever est sans doute Jeanne Siaud-Facchin qui les nomme les « zèbre », en référence à leur atypie et leur singularité.

Des zèbres, j’en rencontre souvent dans mon quotidien et ce qui me frappe d’emblée c’est le peu d’information qu’ils ont sur le sujet. Sans rentrer ici dans le long et complexe débat de savoir s’il faut ou non « tester » ces enfants, je constate que trop souvent on s’est contenté d’un diagnostic chiffré resté sans suite. « J’ai fait des tests à 10 ans et je me rappelle plus trop bien mais il me semble qu’on a dit que j’étais HP. » Voilà la plupart des témoignages que je reçois. Sachant à quel point ces enfants ont besoin de comprendre les choses, il me parait plus qu’indispensable de leur donner quelques clés pour mieux se comprendre eux-mêmes. Et là, c’est le désert…ou presque. La plupart des ouvrages s’adressent aux parents, et ceux destinés aux enfants sont souvent très métaphoriques sans garantie que l’information ait bien été comprise.
En attendant d’avoir entre mes mains le support qui fera référence en la matière (avis aux écrivains en herbe et aux dessinateurs de BD) je me suis lancé dans une tentative de résumé graphique du fonctionnement des zèbres.
On peut les définir comme « une personnalité construite sur des formes atypiques de fonctionnement intellectuel et affectif »(J.S-F).
L’image ci-dessous (cliquer pour l’image en grand) ci-dessous propose de manière non-exhaustive de préciser quels sont ces fonctionnement intellectuels.

Sur ce même thème je vous invite également à consulter ma carte heuristique illustrant leur fonctionnement émotionnel.
Microsoft Word - Infographie HP-cerveau.docx

15 Responses
  1. Excellente cette carte mentale (découverte et relayée par le blog de Sapienta)! Elle rend bien compte de l’état cérébral d’un petit zèbre. Une coquille avec « rappelle-toi »sans s.
    J’ai hâte de voir la carte affective; c’est elle qui m’intéresse encore plus… et me pose question.

  2. Article et carte bien résumées et dans l’esprit HP ! 😉 Je vais l’utiliser pour mes jeunes coachés en recherche de réponses… qui amèneront d’autres questions !

  3. Smara

    « Tu as besoin de comprendre à quoi sert une matière pour t’y intéresser »? Pas vraiment, ça peut être juste un défi intellectuel, de s’y intéresser ( à mon humble avis – et je ne prétends évidemment pas parler de tous les cas HP -, c’est plutôt une grande curiosité, le point important et fédérant; la finalité importe peu – au mieux l’élève se dira qu’il la découvrira une fois qu’il aura approfondi le sujet). Pour le reste, rien à dire ;-), sympa et surtout clair!
    (Une « ex »-HP devenue prof)

  4. Anouk

    Cette carte est à fournir à tout corps enseignant et personne travaillant ou s’occupant d’enfants. Il y a des petits zèbres partout !!!! Donnons leur la chance d’y arriver, au même titre que les autres….. J’espère que la carte sur l’affectif sera aussi clair . Merci pour la recherche d’explications simples, claires et tellement réalistes 😉

  5. Nat

    Très parlantes vos cartes, merci. Pour mieux comprendre et saisir le fonctionnement « zébré », j’aurais cependant aimé disposer d’un shéma comparatif du fonctionnement mental et émotionnel : zèbre/ »norme ». Quelqu’un aurait-il découvert ce type de shéma au cours de ses lectures ?

    1. Anne Fernez-Gauthier

      Hello ! Ouiiii j’ai pensé exactement à la même chose que vous ! 💡✨🌿🌎 cela serait fantastique !!! Happy 😊 day ☀️ à tous

  6. Vanessa

    Magnifique ces cartes… Je vais les montrer à ma fille, petite Zèbre de 8 ans, elle va les adorer!!!
    Enfin quelque chose qui va lui « parler ».
    Merci!

  7. Mag6Mum

    A mettre entre toutes les mains d’enfants (voire de leurs parents ;-D ):
    « Je suis précoce et alors? » par Alex Bonchemin chez Lulu.com

  8. clochette

    J’aurai une petite question. Est-ce que les neuro-droitiers ( qui fonctionne d’abord avec leur hémisphère droit) sont des HP? Je vois beaucoup de similitude entre les neuro-droitiers et HP, niveau du fonctionnement et du caractère. Merci ^^

  9. Anne Fernez-Gauthier

    Merciiii beaucoup pour ces représentations claires, intelligentes et fun ! Vos cartes sont en plus très jolies, ce qui ajoute au plaisir de les lire ! À mettre entre toutes les mains ! Impatiente de découvrir vos prochains articles ! Excellente continuation ✨🌟🎈

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :