apprendre-20092

Nous ne sommes pas tous égaux face à notre manière d’appréhender le savoir. Nous avons chacun notre profil individuel. Cela explique que nous puissions avoir plus ou moins de succès dans telles ou telles circonstances. La théorie des « 7 profils d’apprentissage » permet de connaître comment on se comporte face au savoir, comment on se motive et comment on mémorise les informations.

Pour définir le rapport au savoir d’une personne, on tient compte de 3 niveaux :

Au 1er niveau : Le profil d’identité

On prend en compte le comportement de la personne en situation d’apprendre.

Au 2ème niveau : Le profil de motivation

On s’intéresse à la motivation de la personne.  Quels sont les éléments extérieurs qui conditionnent l’intérêt de l’apprenant ?

Le 3ème niveau : Le profil de compréhension.

Il concerne le/les mode/s privilégiés d’intégration, de mémorisation de l’information.

Vous trouverez ci-dessous une description de chacun de ses niveaux et des différents profils.

# 1. Les profils d’identité : comment la personne se comporte en situation d’apprendre ?

Profil identité

# 2. Les profils de motivation  : qu’est ce qui donne à l’apprenant l’envie d’apprendre ?

Profil motivation

# 3. Les profils de compréhension : par quel canal les informations sont-elles habituellement enregistrées par l’apprenant ? 

Profil compréhension

Etablir le profil type de l’élève est un travail indispensable à faire avant toute démarche de coaching d’ «apprendre à apprendre ». Elle permet de comprendre rapidement comment l’apprenant fonctionne pour pouvoir développer une approche « sur mesure ».

Pour toutes les personnes interagissant avec des apprenants (parents, professeurs, coachs, etc….), il peut être également intéressant de connaître son propre profil pour mieux comprendre quelles différences ou similitudes d’approches nous avons avec les apprenants que nous côtoyons.

En lisant ces descriptifs, parvenez-vous à identifier quels sont vos profils dominant ? et ceux de vos enfants ? de vos élèves ? Si vous souhaitez prolonger la réflexion et en savoir plus, il est possible de faire un rapide bilan pour définir plus précisément quel est votre rapport au savoir. Vous trouverez plus d’informations ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :